mercredi 13 février 2019

Le coin naturaliste

Je prévois une suite d'article pour faire un petit tour sur nos espaces d'exploration. Je commence donc ce petit tour d'atelier, en vous présentant notre coin consacré à la nature. La nature prend une part considérable dans notre quotidien. Et nous tenons à ce que les garçons y est accès le plus de temps possible quotidiennement, pour toutes les raisons déjà évoquées dans ce blog. Nous privilégions un contact direct avec celle-ci, ce coin leur permet de garder un lien avec la nature quand nous sommes en intérieur. Ce petit espace leur permet de garder précieusement les trésors, et de créer une trace des compétences et connaissances acquises sur le terrain (au jardin, au parc, dans la forêt, à la rivière partout) en dessinant, modelant, en jouant, en s'exprimant avec les outils à leur portée.



De mon côté j'ai commencé il y a quelques mois un journal de la nature, où je peux y noter mes observations, où tout simplement y faire un croquis ou un dessin à l'aquarelle de ce que j'ai pu observer. C, m'imite et à commencé à réaliser quelques petits dessins d'observation dans un carnet. 
Il permettra de s'imprégner au plus profond de lui même. Avec peut-être l'envie d'aller plus loin dans sa découvertes ( ou peut-être pas, ça n'a pas d'importance).


Nous rentrons très souvent les mains, ou les poches pleines de trésors. Tout n'est pas exposé à l'intérieur, mais tous sont conservés. Les trésors conservés finissent au jardin, ils sont utilisés au cours de leurs jeux libres, ou bien peuvent être utilisé pour créer des mandalas, divers créations ou bricolage. 


La nature nous inspire, nous apaise. Et nous aimons lui faire une place dans notre maison. Nous avons toujours mille questions en tête et sommes fascinés par sa beauté de création. Sa diversité. Ses gestes lents. Sa sagesse. La nature à tellement à nous apprendre.

[ Quand je sors c'est comme si mon corps se remplissait d'une énergie nouvelle.
L'esprit s'éclaircit, les émotions s'apaisent, le temps des horloges s'arrête.
Nous nous reconnectons aux saisons, aux cycles de la lune, du jour et de la nuit.
Notre lien à la Terre se réveille. Ses éléments sont sacrés.]

 Chasseurs de plumes.




Les garçons ont accès au matériel en toute autonomie. Certaines outils nous suivent en balade ou au jardin. Je pense notamment, aux loupes. Pour le moment l'approche est plutôt axé sur le sensoriel et les expériences et les découvertes se font avec tout nos sens. 



Les outils permettent d'aller plus loin dans les explorations et d'approfondir leur découvertes et connaissances.


Sur la partie basse de l'étagère nous avons un seau avec de l'argile. Les créations 3D (modelage, bricolage, ou 2D dessin, aquarelle, croquis) servent à retranscrire leurs savoirs et s'imprègnent profondément.
Les garçons ont reçu pour Noël des outils pour compléter leur caisse à outils. Une petite scie, des limes, des gouges sont venus compléter leur caisse. Les outils utilisés (sous haute surveillance bien sûr) leur permettent d'augmenter leurs supports d'expression. Et de créer eux même leurs jouets réalisé avec des éléments naturels ou de récupération. 


Lors de nos sorties, nous nous équipons d'une petite pochette constitué de quelques "outils" et "remèdes". Nous y glissons notamment nos petits guides de la salamandre sur les sujets que nous affectionnons (plumes, traces d'animaux, feuilles d'arbres), nous pouvons y trouver deux opinels (bricoler, couper, tailler), mais aussi des pinces à tique, de l'HE de lavande aspic (en cas de piqure), un crayon, un petit carnet pour noter les éventuelles questions qui surgiraient lors de la sorties. 


Aucun matériel ne remplace la découverte de la nature avec nos sens. 
Il est important de prendre le temps de s'y (re)connecter.  
Afin de mieux la connaître et donc de mieux la respecter.


Quel est votre rapport à la nature ?
Lui accordez-vous une place dans votre foyer ?

mardi 5 février 2019

Les apprentissages autonome cette semaine #1



Depuis quelques semaines E (3 ans) traverse une intense période dans son développement. Les apprentissages se font rapidement et  avec plaisir car c'est le bon moment pour lui. Du côté du langage et de la prononciation il y a aussi eu du changement. Des phrases complexes se forment. La conjugaison s'affine. Son langage devient riche et plus soutenu. Notre tout petit doucement devient "grand". Il montre également un fort intérêt pour les chiffres et pour dénombrer. Nous le suivons donc dans ses intérêts du moment 



 Les jeux de société l'attirent beaucoup, et sont un excellent support pour appréhender les notions de dénombrement en jouant. Ces derniers répondent entièrement à son envie de dénombrer et permettent de passer du temps de qualité avec lui. 





Les livres, avec les chiffres à tracer lui plaisent beaucoup aussi. On trouve aujourd'hui beaucoup de livres avec les chiffres à tracer. Les chiffres rugueux permettent une expérience sensorielle pour ancrer physiquement le geste et aider au tracer de celui-ci. L'esprit absorbant de l'enfant peut l'amener à rester de long moment concentrer à tracer encore et encore, si c'est ce dont tout son être à besoin. C'est impressionnant, comme on peut ressentir cette force vitale qui l'amène vers les outils dont il a besoin.

Pouvoir observer cela est merveilleux. 



Cuisiner aussi est un magnifique moyen de prendre du plaisir ensemble dans la réalisation de recette. Et peut permettre d'assouvir cette envie d'apprendre à compter, peser, partager. Autant de notions si complexe, que l'on peut mettre en pratique dans le quotidien. Mais une merveilleuse façon d'aborder
les mathématiques qui sont parfois très abstrait.


Un intérêt très prononcé pour le langage et la prononciation transforme doucement notre tout petit. Son langage devient plus soutenu, et c'est merveilleux de voir son visage illuminé quand il réussi à prononcer ce qu'il souhaite correctement. Dans les conversations il prend plaisir à s'exprimer avec plus de précision et tente d'utiliser la conjugaison adaptée. Beaucoup de notre temps aussi est consacré à la lecture de livres. Nous lisons tout type de livre, sur des sujets très variés, ce qui permet d'enrichir énormément le vocabulaire. Depuis début janvier, nous lisons également davantage de livres en anglais ( j'y reviendrais plus tard) ce qui plait bien aussi. Certains mots faisant bien rire les garçons s'enregistre parfaitement.







 

De l'écriture pour C (5 ans) qui de son côté aime écrire de temps en temps, ici et là des petits mots. Il est très sensible à la perfection de son écriture et il travaille son geste en réécrivant des mots qu'il utilise pour légender ses dessins, soit en regardant dans les livres directement, ou bien il nous demande de lui écrire les mots, qu'il recopie.

Alors qu'il profitait de sa passion pour les dinosaures pour recopier le nom de ces reptiles. En ce moment il utilise cet intérêt pour les dinosaures qui est toujours aussi présent, pour taper à la machine les noms de ces derniers. Je remarque qu'au travers de ce travail d'écriture, que ce soit à la main ou la machine il intègre petit à petit des sons à son répertoire. 


La magie des apprentissages est présente à chaque instant. C'est important pour moi de prendre conscience de cela. Je suis heureuse de les voir entièrement investis dans des projets ou des apprentissages qui font sens pour eux.

C'est vraiment ce que je leur souhaite. Prendre du plaisir à chaque instant, quelque soit le domaine.

lundi 11 juin 2018

Notre quotidien

Quand j'explique que les garçons ne sont pas scolarisés, la question qui revient souvent est :

"Ah oui ?? C'est toi qui leur fait l'école ? "
 "euh... pas vraiment "

En général je ne cherche pas à me justifier sur notre façon de fonctionner.
Sauf si la personne en face de moi présente un réel intérêt et qu'elle me questionne sans jugement apparent.
En réalité qu'est ce que l'on fait.

 Nous vivons. 

Pour être plus précise, nous suivons les intérêts des garçons, nous répondons à tout leurs questionnements, et si nous ne savons pas, nous effectuons les recherches ensemble. Il arrive que celles-ci se fassent en autonomie au travers de leurs expériences vécues, de livre ou autres supports. Pour le moment notre fonctionnement est disons plus axé sur les apprentissages autonomes. Les apprentissages se font le plus naturellement possible, dans le respect du rythme de chacun.



Nous n'avons pas de directive, au quotidien il peut y avoir du jeu libre, des activités artistiques (ex : dessin, peinture, craies, modelage, origami
etc), et pratiques (cuisine, bricolage, tricot, couture, jardinage, nourrissage des animaux), de la manipulation de matériel, de la lecture de livres, du yoga, des jeux de société. Nous mettons également un point d'honneur vis à vis du temps passé à l'extérieur.
 


J'approfondis chaque jour un peu plus mes connaissances concernant les apprentissages autonomes et autres pédagogies alternatives. Elles ont pour moi une directive commune le bien-être et l'épanouissement de l'enfant dans sa totalité.
 
Les garçons sont libres d'utiliser ce qui leur semble pertinent pour répondre à leurs intérêts du moment et leurs besoins intrinsèques. Nous restons malgré tout présents si le besoin est, et pour les guider vers des outils pouvant répondre à leurs intérêts ou besoins. Nous n'imposons pas d'activités. Il n'y a aucune obligation d'utiliser tel activité ou matériel. Tout est en libre service.
Nous avons toujours mis un point d'honneur, sur l'aménagement de la maison, et donc sur l'accessibilité de toute chose, afin de leur permettre une autonomie totale.


Il n'y a pas à nos yeux de vacances ou de weekend les apprentissages se font à tout moment, en toute circonstance, mais surtout dans la joie et parce que cela répond à un besoin profond.
Pour le moment c'est ce qui fonctionne le mieux chez nous. Nous verrons avec le temps si le besoin se fait d'ajuster notre fonctionnement.

Pour le moment nous prenons chaque jour comme il vient.
Les saisons, la vie du quotidien nous donne le rythme.

mercredi 6 décembre 2017

Mise à jour

Le blog est au ralenti total. Et pour cause, notre cheminement, nos lectures, nous amène sur le chemin de la vie en pleine conscience et de l'importance de se connecter à soi et autres pleinement.  Les blogs, Instagram, Fb cela devient très vite chronophage. Je travaille donc sur cet aspect de ma vie, vivre plus en conscience, vivre pleinement chaque instant. Moins "connecté". Nous vivons  plus  lentement, mais nous vivons mieux.
Je tenais malgré tout à faire un petit retour  sur ces derniers mois écoulés.


Concernant notre réflexion quand à l'instruction libre, notre fil directeur n'a pas beaucoup changé. La prise de conscience en janvier de devoir lâché prise, s'est avéré plus efficace et bénéfique pour tout le monde. Les apprentissages se font plus naturellement, plus librement, plus sereinement. J'observe davantage mes garçons et leur accorde plus de confiance quand à leur capacité d'apprendre. Ils savent d'ailleurs très souvent nous surprendre.

Le matériel Montessori que nous possédons peut être une aide pour répondre à un intérêt du moment (un exemple : il y a un mois C s'agaçait de ne pas écrire correctement les chiffres de 1 à 9, je lui ai rappelé qu'il avait à sa disposition les chiffres rugueux et le plateau de sable qui pourraient l'aider à parfaire son geste, il a donc utilisé celui-ci pour s'exercer) mais hormis cela, le reste du temps il est peu utilisé pour le moment.

À vrai dire les journées filent et la vie suit son cours. Les garçons évoluent, vivent leurs vies simplement, ils passent beaucoup de temps à jouer, dedans comme dehors, été comme hiver. C passe beaucoup de temps à dessiner ou regarder des livres (surtout pendant la sieste de son frère).

Aujourd'hui je dirais donc que ce qui fait le rythme de notre quotidien, c'est le jeu libre (des jouets simples favorisant l'imagination, exemple : Kappla, blocs de bois, ou tout simplement des éléments trouvés dans la nature) , l'art sous plusieurs formes (dessin, coloriage, peinture, découpage, collage), les activités de vie pratique (cuisiner, broder, fabriquer de la lessive, ou toutes autres choses liées au quotidien), et en dernier l'indispensable : le contact avec la nature.

Le livre "parents tout  simplement" m'a fortement conforté dans notre façon de faire ou dans nos choix. Il rappelle l'importance du rythme dans le quotidien et l'alternance entre moment de calme et moment d'agitation. D'ailleurs ce rythme est un point important dans la pédagogie Waldorf à laquelle je m'intéresse fortement actuellement.

J'ai pu remarquer au fil du temps qu'un "rythme" s'était doucement installé dans notre quotidien. Il permet au enfant de savoir où ils vont et de les apaiser. Il arrive que celui-ci soit légèrement modifié selon les sorties ou opportunités qui se présentes, mais aussi selon les saisons.
 

En règle générale le matin les garçons jouent librement dedans ou dehors, ou bien selon leur demande nous nous posons pour un temps ensemble (dessiner, colorier, chanter) Au moment de la préparation du repas, il arrive que l'un deux soit avec moi pour la confection du repas ou d'un goûter pour l'après midi à venir.

L'après-midi commence par un temps de sieste pour E, je profite de ce moment de calme pour méditer quelques minutes, C est alors généralement en train de dessiner ou de regarder des livres. Je rejoins ensuite C, et nous profitons de ce moment à deux pour lire des livres, jouer à des jeux de société, ou bien tout simplement pour répondre à un intérêt du moment.

Après la sieste, nous prenons le goûter et ils retournent jouer, nous lisons parfois des livres ou bien nous sortons (balades, bibliothèque).

Nous finissons cette journée par quelques histoires, une petite relaxation, des câlins, mais aussi un échange sur la journée passée et sur celle à venir.

Tout simplement.

Pour celles qui souhaitent nous suivre dans notre cheminement je partage aujourd'hui davantage via instagram sous le compte Jackie_et_cie. J'y partage mes lectures, quelques petits instants de notre quotidien. Une communauté de Mamans et moi-même échangeons sur nos réflexions, les pédagogies alternatives, le homeschooling, mais aussi sur le minimalisme, sur notre démarche zéro déchet/zéro achat et notre mode de vie en touts simplicité. 

samedi 1 avril 2017

Eveil artistique

 
 Suite à mes lectures inspirantes et à toutes mes remises en question concernant notre mode de fonctionnement (pédagogie, matériel, temps de travail ou pas, jeu libre, etc). Depuis un mois maintenant, l'art à pris une grande place dans notre quotidien. Notre grand, qui jusqu'alors n'était pas très friand de dessin et coloriage, est entré dans une période extrêmement créative. Que ce soit des représentations sur papier noir à la craies tendres, sur ardoise ou planche avec les craies d'extérieur, sur papier blanc avec les crayons de couleurs, ou même en peinture. Tout les supports et tout les outils sont bons pour exprimer sa créativité.



[Un nouvel aménagement propice à la créativité]

Notre nouvel aménagement et la mise à disposition de nouveaux outils et divers supports y est peut-être pour quelque chose. Le blog de Sara "Happiness is here" m'a grandement inspiré, ses réflexions sur le homeschooling et la parentalité résonnent fort en moi. En tout cas cette nouvelle étagère leur permet de créer de multiples manières, et de laisser libre cours à leur créativité.



[Quand ils veulent mais surtout ou ils le veulent.]

Cette caisse à outils est de la récupération. Elle est un excellent moyen de transporter avec nous, notre matériel. Un matériel de base la compose, mais celui-ci reste varié et leur permet divers façons de créer. Elle permet aux garçons d'être créatifs quand ils veulent mais surtout ou ils le veulent. Surtout avec les beaux jours qui arrivent, nous sommes de nouveaux très souvent à l'extérieur. Ce qui nous ouvrent encore plus de possibilités et éveille davantage leur créativité.



Notre petit mensuel Olalar et un premier livre sur l'art donnant des techniques de base que l'on peut ensuite explorer.

Encre et matériel pour le modelage des divers pâtes.


[Ses passions, sa plus grande inspiration]
 Et ses passions du moment sont bien évidemment sa plus grande inspiration. Il ne manque pas d'idées.

- Les pirates
Représentation de tête de mort et de Ann Bonny (femme pirate)

Portrait de Ann Bonny (représentation de ses premiers bonhommes)


- Les dinosaures
Tyrannosaure Rex
Brachiosaure
Archéoptéryx

[Eveil artistique]

Tout ceci éveille la curiosité de son frère, qui bien évidemment participe à chaque fois. Et profite de cet éveil artistique, pour vivre de nouvelles expériences sensorielles.




[Extériorise ses peurs]

Je me suis rendue compte également que c'était un moyen pour lui d'extérioriser ses peurs (notamment celles de l'orage et de la pluie), si cela peut l'aider à apaiser ses craintes et appréhension dès l'apparition de gros nuages menaçants ce ne peut être que bénéfique pour lui.


mardi 14 mars 2017

Plus de nature et davantage d'éveil artistique

J'arrive sur la fin de l'excellent livre de Peter Grey "Libre pour apprendre". Et si je devais le décrire en deux mots je dirais simplement : liberté et jeu. Avant ça, j'ai également eu l'opportunité de lire le livre de Sylvie Desclaibes : Montessori, partout et pour tous, ce livre est le magnifique combat d'une femme qui a donné sa vie pour le bien être de ses enfants, mais également de tous ceux qu'elle a rencontré.

"L'enfant a un besoin impérieux de liberté. S'il a reçu la clé de sa personnalité et s'il est gouverné par ses propres lois de développement, il est en possession de facultés tout à fait sensible et uniques qui ne peuvent s'exprimer que dans un contexte de liberté"
Maria Montessori


Depuis la naissance de mes enfants j'ai à coeur de leur offrir le meilleur environnement possible : nous avons commencé par réaménager la maison.

Pour une plus grande autonomie : nous avons réalisé des lits au sol, des petites étagères, des tours d'apprentissage (cuisine et sdb), supprimé les meubles haut de la cuisine afin de permettre l'accès facile à la vaisselle, nous n'avons pas de barrière d'escalier, etc

Pour une plus grande liberté : nous avons supprimé les objets à risque et les babioles décoratives (prenant la poussière). Le matériel est à disposition, encore une fois pour favoriser l'autonomie de l'enfant, afin que celui-ci puisse accéder aux supports dont il a besoin, au moment qui lui semble opportun.

Pour une plus grande responsabilité : nous passons beaucoup de temps à l'extérieur afin de reprendre contact avec la nature. Mieux observer l'environnement dans lequel on vit pour mieux le respecter.
Et sensibiliser les enfants au sujets des déchets et de notre consommation.

Pour une plus grande expérience sensorielle : nous avons mis à disposition du matériel sensoriel afin d'expérimenter davantage les possibilités. Et dernièrement j'ai aménagé un coin entièrement dédié à l'art avec divers outils et supports, afin de leur permettre de développer leur créativité.


Comme beaucoup je me met la pression, concernant les apprentissages de nos enfants. Aujourd'hui tout est question d'âge, nos enfants doivent savoir marcher à 12 mois, parler à 18 mois, être propre à 3 ans, compter à 4 ans, lire à 6 ans, étudier les sciences à 8 ans... Pourquoi cette éternelle barrière des âges, pourquoi les enfants ne peuvent-ils pas apprendre à leur rythme en toute liberté. Pourquoi un enfant de 4 ans ne pourrait-il pas s'intéresser à la géographie, un enfant de 3 ans s'intéresser à la lecture ?

Ces livres me font du bien, me rassurent et renforcent mes convictions vis à vis des apprentissages des enfants. Les apprentissages doivent répondre à un intérêt profond de chaque être et selon leur rythme. C'est une chance de pouvoir offrir cette liberté d'instruction à nos enfants, ou même des écoles alternatives comme celle de Sylvie Desclaibes. Le rythme des enfants est respecté, ils sont accompagnés selon les intérêts de chacun, et nous mettons à disposition ce dont ils ont besoin pour s'épanouir.
"La valorisation des talents de chacun.
Ne surtout pas admirer uniquement celui qui est bon en mathématique ou en français, certains élèves peuvent briller par leurs dons en musique, en sport, en art, en bricolage... Chaque être à forcément un talent, il nous suffit à nous adultes d'aider l'enfant à les trouver et surtout à les mettre en valeur. "
 Sylvie Desclaibes
Observer davantage nos enfants, se remettre en question en permanence, car chaque enfant est différent, chaque enfant à sa façon propre d'apprendre, eux seuls savent quels sont leurs besoins profonds. C'est pourquoi je m'efforce chaque jour de les observer davantage pour apprendre à mieux les connaître individuellement. A les suivre dans leurs intérêts et selon leurs personnalités, afin de fournir l'outil, le support et le lieu idéal à leur apprentissages.

" Quand les enfants jouent dehors, à plusieurs, à des jeux très animés, tous les types sont représentés : aussi bien les jeux physique et les jeux sociaux que ceux de langage, d'exploration, de construction et d'imagination. C'est l'ensemble des jeux de toutes sortes qui fait de nous des êtres humains efficaces et en pleine possession de leurs capacités"
Peter Gray

mardi 28 février 2017

Libre d'apprendre

Comme vous le savez déjà, ici nous nous inspirons de la pédagogie Montessori. J'aime cette ambiance épurée, favorisant l'autonomie, respectant l'intégrité et le rythme de chaque enfant. Et je suis toujours autant impressionnée par ce matériel si bien pensé, permettant à l'enfant de prendre confiance en lui, en ses capacités. 

Mais au fil de mes lectures, de nos rencontres, et suite à l'observation de mes enfants. J'ai pu moi-même observer, constater que beaucoup de ses apprentissages se faisait au travers d'une mutlitude de support (livres, jeux de société, sorties, vie quotidienne, jeu libre). Notre chance de liberté nous permet d'apprendre à tout moment, n'importe où, de la manière qui nous correspond le mieux. Je suis d'autant plus en accord avec les apprentissages qui se font naturellement, qui se font en vivant, en étant libre d'apprendre, à leur rythme et selon leurs envies et intérêts.

Je tente d'aménager l'ambiance dans lequel nous vivons afin de répondre à sa curiosité, à ses attentes, selon ses intérêts et passions. Ici nous possédons du matériel Montessori, il est à disposition, mais à aucun moment je n'impose de moment pour faire ceci ou cela. Il utilise le matériel à sa guise, mais le matériel n'est finalement que très peu utilisé. Il est un bon complément pour ses apprentissages. Mais il n'est pas indispensable. Beaucoup de ses apprentissages se font sans matériel, ils se font tout naturellement en jouant, en cuisinant, en se promenant, en jardinant, en bricolant, en discutant etc 

Ces photos sont un condensé de notre quotidien. Il peux se passer plusieurs semaines sans qu'aucun matériel ne soit utilisé.


- Géographie
La géographie est un sujet qui plaît beaucoup ici. Nous complétons le matériel avec quelques livres (support qui plaît beaucoup à Célio).



- Langage
 Niveau langage, nous continuons avec le jeu du "petit oeil " (jeu des sons) pour la découverte des sons. Nous nous aidons des livres de Balthazar qui sont de beaux supports. Et nous avons fait l'acquisition du jeu mots magiques de chez Haba, afin de mettre en lien le son et la lettre associée. (Ses différents apprentissages se font beaucoup en jouant)

Jeu "Mots Magiques" de chez Haba


 - Mathématique
 Les mathématiques sont régulièrement mis en pratique lors recettes, ou constructions quelconques, ou même lors de nos parties de jeux de société divers. Encore une fois il acquière beaucoup de connaissances au travers de ces jeux.









- Sensoriel et jeu libre
Une partie du matériel sensoriel est utilisé en jeu libre. Dans l'article concernant notre ambiance, vous pouvez retrouver les jouets utilisés chez nous. Principalement des jouets à utilisation multiple, pour favoriser l'imagination, la construction, ce qui permet aussi de limité la quantité de jouets. Leur journée sont essentiellement faites de jeu libre.


Manipulation du matériel sensoriel régulière.
Exploitation du matériel sensoriel dans diverses constructions.

Les jouets grimms colorés
Block en bois en tout genre pour favoriser l'imagination
Consructions d'engins

Eveil artistique :

Panier d'instruments



C'est bien sûr sans compter les nombreuses heures passées à l'extérieur.